Menu Fermer

Comment réaliser un portefeuille papier bitcoin ?

Qr-code

Un portefeuille papier bitcoin est simplement composé d’une clé publique et d’une clé privée imprimée simultanément. Il s’agit d’un portefeuille hors ligne, et est généralement considéré comme un système « cold storage » (un stockage extra-sécurisé qui n’entre pas en contact avec internet et n’est donc pas piratable), bien qu’il présente quelques différences importantes qui rendent sa présence dans cette catégorie discutable (vous en saurez plus ci-après).

Comme leur nom l’indique, les portefeuilles papier sont généralement fabriqués en papier, mais techniquement, ils peuvent aussi être en plastique ou en toute autre matière sur laquelle les informations peuvent être imprimées de manière durable.

Ce qui est imprimé sur le portefeuille papier, ce sont les clés privées et publiques, généralement sous forme de code QR, cette dernière servant également d’adresse. Vous pouvez simplement copier-coller les clés sur un document en format texte et l’imprimer (en effaçant la copie sur l’ordinateur par la suite). Ou vous pouvez utiliser l’un des services en ligne gratuits qui produiront le portefeuille imprimable pour vous. La génération des clés se fait généralement dans votre navigateur, elles ne sont donc jamais diffusées sur internet. Par mesure de sécurité, vous devez vider la mémoire de votre navigateur après l’impression. Et ne stockez jamais une image du portefeuille papier sur votre ordinateur ou votre téléphone.

Certains services de portefeuille papier proposent des modèles ingénieux que vous pouvez couper, plier puis sceller, ce qui en fait une forme légère et relativement sûre de stockage hors ligne de bitcoin. Il vous suffit d’envoyer votre bitcoin à l’adresse publique affichée sur le portefeuille, puis de conserver le portefeuille en lieu sûr.

Ce qui rend les portefeuilles papier plus sûrs, c’est qu’ils sont totalement hors ligne (généralement connus sous le nom de « cold storage »). Les pirates informatiques ne peuvent donc pas s’en emparer et votre bitcoin ne sera jamais confié à un tiers. Tant que votre portefeuille papier est en lieu sûr, vos actifs le sont aussi.

Mais c’est là que réside le manque relatif de sécurité. Quelqu’un pourrait trouver votre cachette, récupérer votre papier imprimé, dépenser tout le bitcoin associé à ces clés, et remettre en place le papier pour que vous ne le sachiez jamais.

Une version plus sûre consisterait à plier le papier de sorte que la clé privée soit cachée, et de sceller le pli avec un ruban adhésif qui ne peut être ni rompu ni remplacé (cherchez simplement des « scellés inviolables », il existe plusieurs fournisseurs et modèles différents) et assurez-vous que vos clé privée ne puisse être vue même lorsque le papier est tenu en évidence devant quelqu’un.

Or, même cette solution n’est pas particulièrement sûre. Que se passe-t-il si le dossier, le tiroir ou encore la boîte dans laquelle vous le gardiez venait à être inondé ?

Bien entendu, c’est peu probable, mais quand on se procure un grand nombre de bitcoin, il vaut mieux penser au pire des scénarios (changement climatique etc…). Ainsi, un sac en plastique hermétique vous sera très utile.

Comment protéger un portefeuille papier du feu ? Je n’en ai aucune idée. Le garder au congélateur peut-être ? (Ce qui s’apparenterait à être un véritable « cold storage »)

De plus, le papier lui-même n’est pas la substance la plus durable. Outre les risques évidents d’incendie ou de dégâts des eaux, l’encre pourrait s’estomper avec le temps, rendant les clés illisibles. Et donc, pas de clés lisibles, pas de bitcoin.

Même avec des portefeuilles papier, vous pouvez vérifier votre solde à tout moment en consultant blockchain.info (tapez simplement votre clé publique dans le champ de recherche). Et la plupart des portefeuilles en ligne vous permettent d’importer les données de votre portefeuille papier. Pour dépenser ces bitcoins, on vous demandera de saisir les informations de la clé privée ou de scanner le code QR de la clé privée (parfois appelé le code QR de « dépense »).

Voici quelques bons générateurs de portefeuilles papier :

Bitaddress.org et Walletgenerator.net sont des générateurs d’adresses et de clés aléatoires open-source qui utilisent le moteur JavaScript de votre navigateur, donc aucune clé n’est envoyée sur Internet. De plus, vous pouvez déplacer votre souris pour créer de l’entropie et mélanger encore plus les caractères. Cette séquence aléatoire est ensuite utilisée pour générer vos clés publiques et privées, qui seront affichées sur l’écran suivant pour l’impression.

Mycelium offre un moyen original et encore plus sûr de générer des portefeuilles papier grâce à un dongle USB que vous brancherez directement dans votre imprimante. L’appareil génère un portefeuille papier qui s’imprime automatiquement, sans jamais avoir touché votre ordinateur.

(Remarque : les entreprises spécifiques mentionnées ici ne sont pas les seules options disponibles et ne doivent pas être considérées comme une recommandation.)

ut risus luctus elit. mi, et, tempus