Menu Fermer

Qu’est-ce que l’Ethereum ?

Ethereum crypto monnaie

Ethereum est un système basé sur une blockchain qui permet de créer des applications pour faire des contracts informatiques entre utilisateurs (les fameux smarts contracts). son objectif est de fonctionner comme une sorte d’internet décentralisé, en soutenant un nouveau type d’application (appelé « dapp »).

Mais bien que personne ne possède Ethereum, le système qui supporte ces fonctionnalités n’est pas gratuit. Le réseau a au contraire besoin d’un actif numérique appelé « ether« , soit un code unique appelé aussi TOKEN ou JETON qui peut être utilisé pour échanger entre des programmes informatiques afin d’exécuter des tâches particulières.

Tout comme le bitcoin, l’ether est un actif numérique détenu par un tiers (qui est similaire à un titre, tel qu’une obligation émise sous une forme physique). Et de la même façon que l’espèce, il n’est pas nécessaire de faire appel à un tiers pour traiter ou approuver une transaction.

Mais au lieu de fonctionner comme une monnaie ou un moyen de paiement numérique, l’ether vise à alimenter les applications décentralisées du réseau en « carburant« .

Bien que cela puisse sembler compliqué, vous pouvez imaginer un exemple plus concret pour comprendre comment les tokens ont une influence sur l’expérience utilisateur.

Prenons l’exemple d’un PC portable connecté à un réseau décentralisé. Pour poster, supprimer ou modifier une note, vous devez payer des frais de transaction en ether pour que le réseau soit en mesure de traiter la demande.

C’est dans cette optique que  » l’ether  » a parfois été qualifié de  » pétrole numérique « , et pour aller plus loin dans cette comparaison, les frais de transaction de l’ethereum sont calculés en fonction du  » gaz  » qu’il consomme.

Chaque action coûte une quantité de gaz en fonction de la puissance de calcul requise et de la durée de fonctionnement. Par exemple, une transaction implique une consommation de 500 kWh de gaz, et devra être payée avec de l’ether.

En tant que système économique, le régime dispose d’une économie sans limites. Alors que le bitcoin possède une offre limite de 21 millions de coins, l’ether lui, ne présente pas de limite similaire.

Parmi la quantité d’ether existante, 60 millions ont été achetés par des utilisateurs lors d’une campagne de crowdfunding en 2014.

Un autre don de 12 millions d’ether a été versé à la Fondation Ethereum, qui est un groupe de chercheurs et de développeurs travaillant sur la technologie sous-jacente. Toutes les 12 secondes, 5 ether (ETH) sont également attribués aux mineurs qui vérifient les transactions sur le réseau.

Il y a tout au plus 18 millions d’ether qui sont minés chaque année. Cinq éthers sont créés environ toutes les 12 secondes, soit chaque fois qu’un mineur découvre un bloc ou un ensemble de transactions.

Ainsi, personne ne connaît encore le nombre total d’ether, et la cadence de création de ce dernier sera encore moins évidente en 2017 car Ethereum prévoit de passer à un nouvel algorithme de proof-of-stake par consensus.

Cela entraînera probablement un changement dans les règles de création de l’ether, et donc une diminution éventuelle de la subvention du minage.

Crédit photo : pixabay

leo. adipiscing ultricies velit, elementum justo dapibus non Praesent ut